Un zeste de Sacha-Christ (la résurrection du participatif)

Bayonne, 1931. Voici le beau Sacha. Il convainc le député-maire de monter un crédit municipal, un « Mont-de-Piété » . Une petite « banque » on les plus déshérités peuvent emprunter de l’argent… à condition de laisser en gage des objets personnels. Avec la complicité de fonctionnaires et d’élus, une gigantesque arnaque à 200 millions d’euros se met en … Lire la suiteUn zeste de Sacha-Christ (la résurrection du participatif)

Biomimétisme, économie de la connaissance… à voir !

C’est la révolution du XXIème siècle! Bon je sais ce n’est pas la première fois que l’on entend cela. Mais restez-donc pour vous faire un avis. Etant de constitution curieuse mais méfiante, je me suis laissé intriguer par une conférence qui a séduit nombre de mes amis. Il s’agit d’une audition de Idriss ABERKANE au … Lire la suiteBiomimétisme, économie de la connaissance… à voir !

Voyage au pays des arnaques

lego-arc-triompheA chaque fois que je reçois un spam je me demande toujours qui sont les personnes qui « se font avoir » et qui contribuent malgré eux à cette industrie de l’ombre, polluant nos vies… et nos serveurs.

Car c’est statistique. Si les spams, le phishing et autres entourloupes sont toujours présentes en 2015, c’est que les spameurs rentrent dans leur frais. Pour 10 000 envois, il suffit d’un gogo pour les convaincre de poursuivre leur funeste activité.

Coluche disait « quand on pense qu’il suffirait de ne pas acheter pour que ça ne se vende pas« . Eh bien sur Internet c’est la même chose : quand on pense qu’il suffirait de ne jamais cliquer pour que toutes nos boites mails soient plus légères.

Lire la suiteVoyage au pays des arnaques

Nespresso, prison, décroissance. Une semaine parmi d’autres

6682_870c_500J’avais tout simplement envie de partager des réflexions liées à une semaine riche en rencontres.

Il s’agit de 3 contextes fort différents, les Champs-Elysées, la prison et un stand Alternatiba, qui m’ont perturbé pour différentes raisons et dans tout ce fatras, une leçon je cherche encore. Si vous l’avez je suis preneur.

Mercredi. Nespresso

Mercredi j’acceptais un déjeuner dans la boutique Nespresso des Champs-Elysées. J’ai déjà parlé de ma perplexité à propos de cette filiale de Nestlé, désormais engagée dans une communication sincère et factuelle sur sa contribution au recyclage et à l’agroforesterie.

Lire la suiteNespresso, prison, décroissance. Une semaine parmi d’autres

La Ruche Qui dit Oui attaque en justice les AMAP pour concurrence déloyale

alligator-golfPour ceux qui ne le savent pas, une petite rivalité s’est installée dernièrement dans le monde des paniers locaux.

D’un côté il y a certaines AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui fonctionnent sous forme associative et « obligent » des personnes à partager la récolte d’un paysan (pas toujours mais souvent bio) en récupérant chaque semaine un panier. Un système bien établi depuis plus de dix ans mais que certains abandonnent en raison des contraintes (on paye à l’avance, il faut être là à chaque distribution, on choisit pas ce que l’on a).

En 2010 est née la plateforme Internet La Ruche Qui dit Oui, qui propose également du circuit-court, pas forcément bio, en permettant à des producteurs de vendre directement dans des lieux de distribution gérés par un « responsable de ruche ».

Tout le monde était alors emballé !

Lire la suiteLa Ruche Qui dit Oui attaque en justice les AMAP pour concurrence déloyale

Mais pourquoi on ne parle pas plus de ce billet ?

Mardi 10 Mars. Calme plat au bureau. Dehors la tempête sociale et environnementale. Par ce jour d’hiver aux allures de printemps, je me décide à aller déjeuner pas très loin, visiter l’usine France-Craft en Essonne. J’avais rencontré son fondateur Marc Chevreau quelques mois auparavant où il présentait sa voiture électrique, la F-City, qui a la … Lire la suiteMais pourquoi on ne parle pas plus de ce billet ?

J’en ai marre des moteurs de recherche solidaire !

Droit de réponse :
Suite à ce billet, j’ai pu rencontrer Clément et Marc de Lilo. Autour de breuvages, nous avons pu parler librement de mon billet.
Il me semble important d’apporter les précisions suivantes qui dénotent d’un réel souci d’amélioration de cette initiative qui reste tout de même mieux que rien :
– Lilo n’utilise pas que l’algorithme de Google, une option permet d’ailleurs de s’en passer
– Lilo est engagé sur le terrain de la vie privée (respect directive CNIL anti-cookie et algorithme anti tracking publicitaire)
– Lilo a financé plus de 60 projets sociaux ou environnementaux qui agissent concrètement en France, et a presque reversé 190 000€

Je vous invite à lire leur droit de réponse sur leur blog.

 

lexus_changer_la_planete
« Changez le monde sans changer la planète ».
Si si !

Faut croire qu’on ne se refait pas… Certains lecteurs aiment bien quand je cogne, quand je fais le chevalier blanc, le chercheur de petites bêtes. Moi ca me gêne parce que je sais que  l’exercice du bashing peut-être blessant.

Lire la suiteJ’en ai marre des moteurs de recherche solidaire !

Tuer Amazon, un hobby comme les autres…

librairie-visageIl est de bon ton de taper sur Amazon, comme s’il s’agissait du mal suprême. Récemment, j’ai découvert une extension nommée Amazon Killer. Comme je travaille, dans un secret relatif, sur quelque chose de similaire,  je l’ai testée et je me permets une analyse à chaud… quitte à défendre Amazon !

Lire la suiteTuer Amazon, un hobby comme les autres…

Hommage unanime au génie de Clément Leroy

Comment ? Vous ne connaissez pas Clément Leroy ? Faites attention, il risque sous peu de frapper à votre porte à l’improviste pour vous demander gîte et couvert. En échange de quoi il vous fera son spectacle sur vélo dans votre salon. Dans ce monde morose où l’on s’embourbe continuellement entre médias anxiogènes, gourous économiques … Lire la suiteHommage unanime au génie de Clément Leroy

La suite s’il vous plaît !

Drôle de billet que celui-ci… Et ils travaillèrent heureux… Tout le monde aime les belles histoires. Les enfants aiment quand, dans les contes, après le danger et la peur, vient le happy end. « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants« . Les adultes ne sont que de grands enfants. Quand on leur annonce que l’on va … Lire la suiteLa suite s’il vous plaît !