La bombe humaine

Téléphone chante la bombe humaineTiens… la question de la démographie revient à la mode dans le débat écologique.

Halte à la surpopulation, ai-je lu sur quelques sites peut-être dotés des meilleures intentions, mais aux propos franchement fallacieux.

Sous prétexte de briser le tabou de la population, certaines propositions sont simplement édifiantes. J’ai relevé celles-ci:

  1. Contrôle réel des naissances partout dans le monde
  2. Généralisation mondiale de l’ccès aux moyens de contraception (et ce malgrè le religion… pas facile… )
  3. Campagnes mondiales d’information sur le sujet
  4. Mise en place d’organisation internationale de la démographie mondiale (organe indépendant et neutre)

Bref, ces « écologistes » rêvent d’une administration mondiale de l’humain. On reste rêveur sur l’indépendance et la neutralité d’un ministère mondial de la population. De même qu’on peut être suspicieux sur les intentions d’un bon ministère de l’immigration.

Autant le préciser, je ne suis résolument pas partisan d’un tel monde où l’amour et l’intimité sont régis par la pseudo-objectivité de la science démographique. 9 milliards d’êtres humains ! Pourquoi pas àMais 9 milliards de sur-consommateurs, là effectivement ce n’est pas possible. Mais une humanité, diverse et fraternelle, reste à construire. Tu as le détonateur juste à côté du coeur…

2 réflexions au sujet de “La bombe humaine”

  1. 9 milliards d’homo sapiens sapiens… ça nous place où dans le classement des espèces en fonction de leur population?
    Quel site donne ce genre d’idées svp, que j’aille leur poster un mail d’admiration?
    Merci!

  2. Vous dites : 9 Milliards d’êtres humains : Pourquoi pas ?
    Tout simplement parce qu’un tel effectif ne permettra plus à aucune autre espèce (sauf les toutes petites) d’exister, il faut préserver la beauté et la diversité du monde.
    De plus vous critiquez les humains consommateurs, mais n’oubliez pas que la plupart des humains ont envie de consommer, si on veut qu’ils puissent le faire un minimum (sans se transfromer par là en propagandiste du gaspillage, du caprice ou de la surconsommation) il faut pour cela qu’ils ne soient pas trop nombreux.
    Regardez les courbes démographiques de l’humanité sur les 2000 dernières années. En toute bonne foi, peut-on les regarder et ne pas être effrayé ?
    La question de la consommation se pose, vous avez raison, mais on ne peut évacuer celle du nombre.
    Bien sincèrement.

Laisser un commentaire