Comité d’éthique de la Nef – Bernard Ginisty

La NefParce qu’il m’a plu tout simplement, je reproduis ici le discours de Bernard GINISTY à l’Assemblée Générale de la Nef le 24 mai 2008 à Paris.

Ce discours est d’autant plus intéressant dans le cadre de la crise financière. Enfin, il permettra de donner quelques éléments à ceux qui se demandent ce que peut-être l’éthique en général, et plus spécifiquement dans une initiative économique.

Lire la suiteComité d’éthique de la Nef – Bernard Ginisty

Quand tout le monde se dit W3C…

W3C

Le W3C, c’est un peu le « grammairien » du web. Un consortium de personnalités indépendantes qui préconisent les bonnes syntaxes pour que le web soit compatible.En effet, vous ne le savez peut-être pas, mais il a bien fallu adopter des conventions et dès le début, il fallait faire des compromis entre la syntaxe officielle et la syntaxe comprise par les navigateurs (Internet Explorer et Netscape/Firefox notamment).

Lire la suiteQuand tout le monde se dit W3C…

Question concrète d’éthique

Sur eco-sapiens, tout est commentable et vous pouvez nous alerter d’un problème sur chaque page (option Rapporter un problème). Un internaute nous demande:

eco sapiens et castorama quel mariage ethique !

Lire la suiteQuestion concrète d’éthique

Un an d’eco-SAPIENS : entretien avec Baptiste Rabourdin

Baptiste, vous êtes un des fondateurs d’eco-SAPIENS, quel bilan pouvez-vous faire après plus d’un an de fonctionnement ?

Baptiste

Quand nous avons commencé à imaginer eco-SAPIENS avec Benjamin, nous pensions qu’au bout d’un moment, le site finirait par être terminé. Une fois le gros oeuvre achevé, nous nous réjouissions à l’idée de n’avoir plus qu’à relayer des actualités, des initiatives et des produits sur la consommation éthique. Hors, il y a toujours des tas de choses à corriger, à discuter, à repenser pour améliorer non seulement le site mais aussi notre manière de travailler. D’autant que nous sommes désormais quatre et que nos horizons sont différents. Martine découvrait après nous les principes de l’économie solidaire, Françoise a dû se plonger dans le web et le e-commerce. Quant à Benjamin et moi, nous avons appris à nous àcadrer àun peu plus car on partait dans tous les sens.

Lire la suiteUn an d’eco-SAPIENS : entretien avec Baptiste Rabourdin