Les deux dernières propagandes qui m’ont amusé

Je lis toujours le journal La Décroissance tout simplement parce que c’est provocateur. D’ailleurs, le dernier numéro propose comme action du mois « refuser le consensus« . Evidemment, ce genre d’impératif, dans nos sociétés policées, n’est pas très consensuel.

Lire la suiteLes deux dernières propagandes qui m’ont amusé

Bienvenue chez Soleil Vert

Que du jour au lendemain, l’Etat, de concert avec l’industrie agro-alimentaire, décide de (ré)instaurer l’anthropophagie, nul doute que la révolte du public ne le mette aussitôt à bas.

Lire la suiteBienvenue chez Soleil Vert

De mèche avec les renseignements généreux

Follow your dreamsIl y a quelques temps, je participais à une action de désobéissance. Bref, je faisais quelque chose d’illégal… mais de légitime. D’ailleurs, à bien chercher, nous avons tous commis des actes illégaux mais légitimes. Par exemple, dans le métro, passer par-dessus le portillon parce que le ticket s’est démagnétisé, ou parce que l’on s’était trompé de quai.

Lire la suiteDe mèche avec les renseignements généreux

Les écolos maudits (Hommage à Jaime Semprun)

La mort de l’écrivain et éditeur Jaime Semprun est passée inaperçue. C’était le 3 août 2010 et à ma connaissance, il n’y a guère que Jean-Luc Porquet, le chroniqueur du Canard Enchaîné, à lui avoir dit adieu comme il le mérite.

Lire la suiteLes écolos maudits (Hommage à Jaime Semprun)

Bia Saldanha: sur les traces de Chico Mendes

A mon grand regret je ne connais rien du Brésil. Je n’y suis allé qu’en lecture. Avec Tristes Tropiques de Levi-Strauss et manifestement, le Brésil a bien changé depuis que l’ethnographe a étudié la tribu Mbaya. Cette tribu qui m’a toujours fasciné dans la mesure où, selon la mythologie :

Lire la suiteBia Saldanha: sur les traces de Chico Mendes

Jouons un peu avec les espèces disparues

Réédité en mars dernier aux éditions Agone, voici un livre qui est passé presque inaperçu. Il est signé Franz Broswimmer, de l’université d’Hawaï et s’intitule Une brève histoire de l’extinction en masse des espèces.

Lire la suiteJouons un peu avec les espèces disparues

Reprise du blog eco-sapiens et Manifesto

tyrannie technologiqueC’est un peu sur un coup de tête que j’ai écrit dans le précédent billet que le blog eco-sapiens s’arrêtait. En fait la poudre s’entassait depuis quelques années et il manquait le détonateur qui fut cette réflexion comparative entre l’industrie automobile et l’industrie numérique.

Lire la suiteReprise du blog eco-sapiens et Manifesto

Quad et écologie, la Quadrature du cercle

quadJe souhaite partager l’étonnement qui fut le mien quand je suis tombé sur ce plaidoyer en faveur du quad qui est donc, paradoxalement, un engin particulièrement écologique.

C’est disponible sur le site journalduquad, et ca vaut son pesant de cacahuètes. Un véritable exercice de contorsion mentale pour démontrer que contrairement aux apparences, il n’y a pas plus écologique que ce chétif véhicule tout-terrain.

Lire la suiteQuad et écologie, la Quadrature du cercle

Préface

Rimbaud à Harar en 1883
Rimbaud à Harar en 1883

Fait rare dans la poésie française et insolite en cette seconde moitié du XIXème siècle, la nature chez Rimbaud a une part prépondérante. Nature non statique, peu appréciée pour sa beauté convenue ou ses productions, mais associée au courant du poème où elle intervient avec fréquence, comme matière, fond lumineux, force créatrice, support de démarches inspirées ou pessimistes, grâce.

Lire la suitePréface

La raison du plus faible

Jean-Marie Pelt sur le cyclé éthique
Jean-Marie Pelt sur le cycle éthique

Qu’il me soit permis aussi de rendre hommage à un de ces personnages exceptionnels comme on en voit si peu. En plus d’être un botaniste reconnu, Jean-Marie Pelt est un homme érudit, humble, jovial et ultra-actif.

Lire la suiteLa raison du plus faible