A propos de la souffrance des plantes

« Tu es bien gentil avec ton veganisme mais la carotte, elle souffre aussi non ? Regarde un peu tout ce que l’on sait sur la communication chez les arbres par exemple. » Voici en résumé l’argument massue qui pourrait laisser votre adversaire/ami végétarien sur le bas-côté épistémologique. On connaît le fameux triptyque du vegan : bon … Lire la suiteA propos de la souffrance des plantes

Survivalisme et sousvivalisme

Il n’a pas échappé aux plus anciens d’entre nous que le mot « écologie » sentant la naphtaline, le mot « survivalisme » est en passe de prendre la relève. Oh la question survivaliste n’est pas si récente car il y a toujours eu des gens avisés qui, sentant le chaos venir, ont pu théoriser et mettre en pratique un mode de vie … Lire la suiteSurvivalisme et sousvivalisme

L’affaire Pierre Rabhi expliquée en 3 minutes

Un journaliste indépendant, qui a réalisé auparavant de bonnes investigations pour dénoncer l’agro-business, fait une enquête sur Pierre Rabhi, le célèbre paysan philosophe de l’Ardèche. Ce vieux sage représente une certaine mouvance de l’écologie, plutôt centrée sur la spiritualité avec un mot d’ordre « se changer soi pour changer le monde ». Il publie cela dans le Monde Diplomatique, journal indépendant … Lire la suiteL’affaire Pierre Rabhi expliquée en 3 minutes

L’art français de la guerre contre le frelon asiatique

Peut-être avez-vous reçu un email vous invitant à piéger le frelon asiatique. Il est louable de mobiliser ainsi jardiniers amateurs et particuliers dans la lutte contre ce prédateur de nos abeilles déjà bien affaiblies. Mais cet enrôlement est vraisemblablement contre-productif.

Lire la suiteL’art français de la guerre contre le frelon asiatique

J’ai décidé d’avoir d’autres combats dans ma vie…

C’est ce qu’il m’a répondu, Philippe, quand je lui demandais malicieusement comment on faisait pour attaquer en justice l’URSSAF. C’est que ce jour là, je fulminais réellement. C’est facile et de bon ton de rouspéter contre une administration sourde et insensée. Tout le monde a en tête le fameux « laisser-passer A38 de la maison qui rend fou » dans le … Lire la suiteJ’ai décidé d’avoir d’autres combats dans ma vie…

On peut se tromper

Croyez pas que je fais une obsession, mais j’aimerais encore parler d’Idriss Aberkane. C’est un peu le dernier volet de la trilogie. Je viens de lire le livre « Libérez votre cerveau« . Pour être honnête, je me suis arrêté aux trois quarts. Trop décousu. Au début c’était amusant les considérations existentielles mêlant René Guenon (!), Pierre … Lire la suiteOn peut se tromper

Du transhumanisme à la neurosagesse (il est fort ce Idriss Aberkane)

Début 2016, j’avais évoqué une vidéo inspirante d’un certain Idriss Aberkane à propos de l’économie de la connaissance et du biomimétisme. Cette vidéo est devenue virale en septembre 2016 et c’est bien mérité car, malgré les bémols que j’avais humblement barbouillés sur sa partition à l’époque, son intervention était inspirante. D’abord parce qu’il a un talent de vulgarisateur, avec des … Lire la suiteDu transhumanisme à la neurosagesse (il est fort ce Idriss Aberkane)

Rencontre du 3ème type

Usurpation d’identité

infiltres Dans le film Les Infiltrés, on suit les aventures croisées entre d’une part un policier immergé dans mafia, et de l’autre un mafieux gravissant les échelons de la police. De nos jours, il existe toute sorte d’infiltré environnementaliste.

Lire la suiteRencontre du 3ème type

La Ruche Qui dit Oui attaque en justice les AMAP pour concurrence déloyale

alligator-golfPour ceux qui ne le savent pas, une petite rivalité s’est installée dernièrement dans le monde des paniers locaux.

D’un côté il y a certaines AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui fonctionnent sous forme associative et « obligent » des personnes à partager la récolte d’un paysan (pas toujours mais souvent bio) en récupérant chaque semaine un panier. Un système bien établi depuis plus de dix ans mais que certains abandonnent en raison des contraintes (on paye à l’avance, il faut être là à chaque distribution, on choisit pas ce que l’on a).

En 2010 est née la plateforme Internet La Ruche Qui dit Oui, qui propose également du circuit-court, pas forcément bio, en permettant à des producteurs de vendre directement dans des lieux de distribution gérés par un « responsable de ruche ».

Tout le monde était alors emballé !

Lire la suiteLa Ruche Qui dit Oui attaque en justice les AMAP pour concurrence déloyale