Vaccinations et vaticinations

homer-simpson--2-« A quoi ca sert de se faire vacciner contre des maladies qu’on attrape jamais ? » demande innocemment Homer.

A force de vivre dans une tour d’ivoire (c’est effectivement le cas puisque je n’ai pas de télévision et que question presse, je ne lis que celle qui n’appartient pas aux marchands d’armes…) je n’ai pas réalisé à quel point la grippe A était LE sujet bouillant d’actualité.

Je viens de le réaliser à force d’emails reçus qui tournent dans les différents cercles d’amis. Au bout d’un moment on finit par ouvrir un diaporama et il faut reconnaître qu’on apprend des choses.

Bien entendu, sur des salons, j’avais déjà vu quelques stands « Droit à la vaccination » et feuilleté leur brochure. De mon point de vue, quand on commence à parler médecine, on s’aventure sur un terrain où chaque certitude glisse et bouscule sa voisine. Car quoi de plus imprévisible que la physiologie humaine. Certains développent des allergies, d’autres ont des effets secondaires rarissimes. C’est peut-être pour cela que corps prend un s, même au singulier…

Aujourd’hui, on a le sentiment que la médecine c’est 50% de biologie et 50% de statistiques. Or, les statistiques, on peut toujours leur faire dire ce qu’il convient.

Par exemple, même le grand Pasteur avait arrangé quelques résultats pour son vaccin contre la rage. Imaginez aujourd’hui avec la compétition acharnée entre labos, instituts et… chercheurs. Mélangez recherche de notoriété, appât du gain et politique sécuritaire… vous aurez des alertes sanitaires pour encore longtemps !

Donc, pour revenir à la grippe A, si j’ai bien compris c’est soit le vaccin indispensable en prévision d’une grippe inédite soit un formidable complot ourdi par l’OMS et quelques labos pharmaceutiques.

Si l’on définit correctement le terme « complot« , cette dernière hypothèse ne semble pas idiote. « Complot » dans le sens où certains groupes de pressions ont intérêt à croire que vraiment, il y a un risque. Bref, des industriels et des spécialistes certainement de bonne foi mais qui ne réalisent pas qu’une fois la mayonnaise prise, on ne peut plus la faire descendre. Et qui justifieront par tous les moyens l’efficacité de leurs produits et la nécessité de les commander en masse.

Donc peut-être le cheptel humain sera-t-il la prochaine victime de cette société du risque, mais je préfère me dire que les vraies victimes ce seront comme souvent ceux qui font fonctionner l’emballement médiatique.

Je vous livre donc quelques documents critiques sur la grippe A et la vaccination en général. Pour éviter toute polémique, je précise qu’ils ne reflètent pas forcément mon opinion personnelle (ou celle d’eco-SAPIENS). Ils posent quelques questions… et justement one en manquait ces temps-ci !

A toutes fins utiles, rappelons qu’en France, 4 vaccins sont obligatoires (BCG, tétanos, diphtérie, polio). Et qu’en ce qui me concerne, je n’en fais pas une maladie…

ga armement site jpg

1 réflexion au sujet de “Vaccinations et vaticinations”

Laisser un commentaire