Comment j’ai visité une usine Renault

20086_BD__43E4E12DAttention, ceci n’est pas un publi-reportage !

Cette précision liminaire effectuée, il me faut encore faire une digression qui portera sur quelque chose que je connais particulièrement bien… moi !

Lire la suiteComment j’ai visité une usine Renault

Marques et artistes, liaisons dangereuses ?

la_canalisation_marques-et-artistes

C’est le titre de la deuxième conférence-débat dite « La Canalisation ».

Évidemment, on revoit à Dali qui faisait sa publicité pour des nouilles. Mais à l’époque, je ne sais pourquoi, c’était amusant.

Lire la suiteMarques et artistes, liaisons dangereuses ?

On ne peut pas demander aux pauvres de décroître

ombres-de-qui

« Parlez de décroissance aux Chinois et aux Indiens et ils vont rire aux éclats »

« Comment osez-vous parler de décroissance quand la moitié de l’humanité vit dans la misère ? »

« C’est facile de prôner la décroissance quand on vit confortablement »

Lire la suiteOn ne peut pas demander aux pauvres de décroître

Passez nous voir à Into the mild à Paris

logo_intothewild-v2Dans la blogosphère écolo, le blog ecolo-info est du genre incontournable.

D’abord parce qu’un billet par jour, c’est une prouesse. Mais surtout parce que c’est toute une équipe qui rédige ce blog. Une équipe constituée de profils divers: du monde marchand, du monde associatif, des indépendants de passage, des philosophes, des pragmatiques, et aussi des geek !

Lire la suitePassez nous voir à Into the mild à Paris

Pourquoi c’est bien de travailler à eco-SAPIENS

Editions pour penser à l'endroit sur le vélo eco-SAPIENSIl paraît que le storytelling est très en vogue dans les grandes entreprises. On raconte des histoires, on fabrique des légendes de toute pièce pour valoriser ou redorer l’image d’une marque, d’un produit d’une personne.

Lire la suitePourquoi c’est bien de travailler à eco-SAPIENS

De retour de Notre-Dame des Landes

ndlandesLe premier camp action climat en France

L’aéorport de Nantes vous connaissez ?

En 1967, l’actuel aéroport situé un peu au Sud, prévoit une hausse de trafic tel qu’il faudra construire nu autre terminal, bien plus vaste. On envisage 7 millions de passagers pour l’an 2000.

Lire la suiteDe retour de Notre-Dame des Landes

Transgression édulcorée

stevia

En balade dans les jardins ethno-botaniques de Salangon dans le cadre des Rendez-vous aux jardins le week-end dernier, j’ai découvert un stand commercialisant des plants de stevia.

La stevia rebaudiana est cette plante originaire d’Amérique du Sud réputée pour son pouvoir sucrant et utilisée comme tel depuis des siècles par les indiens Guarani. De par ses propriétés (un pouvoir sucrant nettement supérieur à celui du sucre, sans les effets sur le taux de glucose dans le sang notamment), elle est un édulcorant naturel très prisé.

Lire la suiteTransgression édulcorée

Carte blanche à Hervé Kempf

plaque-publicitaire-pastis-olive-4Nous avons déjà parlé de ces (trop rares) journalistes qui traitent bien sûr des sujets d’écologie mais surtout qui font encore un travail d’enquête. Ou tout simplement qui parlent d’autres choses que ce dont tous les autres parlent.

Lire la suiteCarte blanche à Hervé Kempf

En se promenant dans le Jardin des Plantes

jardin-des-plantes-paris0030J’ai toujours rêvé d’un livre qui ne dresserait des portraits que d’inconnus cotoyés à peine quelques minutes. On échange quelques mots dans un train, on créé un fort sentiment de sympathie au détour d’une rue. On se dit que celui ou celle-ci aurait pu être l’alter ego de toujours. Mais on sait aussi que cette rencontre s’évanouira dans le temps qui vient. On accroche sur un papier, éventuellement, une adresse ou un numéro, se promettant d’écrire une lettre dès que possible.

Lire la suiteEn se promenant dans le Jardin des Plantes

A Primevère, on travaille et tripalium

toms4mJ’ai déjà dit tout le bien que je pense du salon Primevère dans le billet précédent. Il y tant d’acteurs, pour certains historiques, tant de nouveaux (tout aussi prometteurs d’ailleurs) que l’on est toujours un peu frustré de ne pouvoir évoquer tout ce beau monde ici réuni.

Lire la suiteA Primevère, on travaille et tripalium